Marc FEREYRE-GOUGNE +++ --Site actualisé en continu-- 14.000 connexions au 15/03/2012 73.000 au 1/01/2017...! + de 30 connexions par jour... Site réalisé avec : www.1and1.fr
Marc FEREYRE-GOUGNE                                                      +++--Site actualisé en continu--14.000 connexions au 15/03/201273.000 au 1/01/2017...!+ de 30 connexions par jour...      Site réalisé avec :www.1and1.fr    

2 0 0 5 - 2 0 1 1 :  Voilà déjà la retraite ! ....

La vie publique est terminée, voilà déjà l'heure de la retraite !
2004-Remise de l'insigne de Chevalier ONM
Le repas du Mérite à Pennafort-2004- "Bonne continuation...!"
2008-2010 : Jury de l'IRA
2011- La médaille d'honneur de la zone de défense et du SGAP-Est remises par le Préfet de région Lorraine

 

"Directeur, DRH, puis Conseiller d'administration" jusqu'en janvier 2011...

 

 

Nommé directeur, en 1993 par le préfet François L. à la préfecture du Var, je dirige (ou plutôt j'anime) les services du secrétariat général : avec les RH (Myriam F.); le contieux (Michelle P); les finances (M-T S.); le service intérieur (Gérard D) et enfin avec le chargé de mission (Bernard M) nous participons notamment aux réflexions sur la réforme de l'Etat (On disait déjà : encore une ! comme d'habitude, le courage politique et administratif a fait défaut et, seules des réformettes ont vu le jour !)

Quelques moments forts de la période varoise ont été pour moi :

-- la mise en oeuvre immédiate de la loi littoral (sans décret, ni circulaire ! et face à une pression immobilière inouïe ... mais avec le précieux concours de collègues de la DDE, DDA, de la DRAE, de l'ABF, etc..),

-- la protection des sites au titre de la loi de 1930, celui des gorges du Verdon, puis de l'ile de Porquerolles, le Mont-Faron, le rocher de Roquebrune sur Argens, les 3 caps de la presqu'ile de Saint Tropez, le Cap Sicié, etc...)

Je me rappelle aussi le projet de train Grande Vitesse vers Nice (où j'ai assisté à une réunion épique de tous les élus concernés qui s'entre déchiraient, sans aucune retenue ni réflexion sérieuse !...et qui n'ont pas pu se déterminer collectivement comme l'intérêt général le demandait...Résultat: 17 ans après, toujours aucun tracé..et aucun TGV vers Nice).. Je me souviens bien également du dossier d'oléoduc devant relier la Mède (13) à l'aéroport de Nice (06), avec une déclaration interdépartementale d'utilité publique, ou les procédures d'enquêtes publiques avec, au début les choix délicats des commissaires enquêteurs,  puis de la réforme confiant ensuite aux Tribunaux Administratifs, la compétence en la matière, ...etc Mais je garderai un souvenir tout particulier de l'instruction, puis du suivi, du dossier d'instruction de la station intercommunale d'épuration des eaux usées de toute l'agglomération Toulonnaise, confiée à un syndicat intercommunal, et qui justifiât un article particulier et dérogatoire à la loi littoral du fait des décisions administratives prise antérieurement à la loi...  Je me souviens également de l'élaboration et de la mise en place du nouvel organigramme de la préfecture, ainsi que de toutes les phases administratives de la construction de l'escalier et de l'accès handicapés dans la cour interne de la nouvelle préfecture (accès qui avaient été oubliés lors de la construction de l'immeuble en 1979) mais aussi de la reprise de toute la signalétique des services, après la seconde décentralisation, avec les deux options soumises au choix du personnel... Que de bons souvenirs de travail collaboratif !

C'est aussi la période des retrouvailles que j'avais provoquées, des "Anciens du Bd Foch" une sorte d'association d'anciens de la préfecture, qui avaient tous débuté leur carrière, ou travaillé en venant de Draguignan, dans le célèbre immeuble réquisitionné du Bd Foch ! Que de rires et de bons souvenirs avaient été échangés à cette occasion avec Guy H., Gérard D., Sylvette R., André B., Marie Paule P., Marie Thérese S., et tant d'autres...! J'avais fêté ensuite avec quelques uns d'entre eux, et mes proches collaborateurs du moment, mes 45 ans (comme curieusement mon frère Claudet l'avait fait, au même âge, près d'Aix en Provence) dans un restaurant proche de la vallée du Gapeau... Je me souviens trés bien des cadeaux reçus de leur part (cigares, livres, dont le recueil des principaux textes d'astronomie depuis ceux des anciens grecs... jusqu'à Einstein, en passant par Isaac Newton) et de la fin de soirée ... terminée dans un dancing bien enfûmé, près d'Hyères (il pleuvait...). 

 

1996: Je suis nommé directeur du BPAI, le bureau des pensions du ministère de l'intérieur installé à Draguignan qui est chargé d'instruire les droits à pension de tous les agents employés par le ministère de l'intérieur (Un service national depuis... 1853 ! et je suis heureux d'avoir été un peu à l'initiative de ce 150ème anniversaire, avec l'aide -historique et précieuse- de M. Noël Q).

Ce fut une expérience formidable de management et de responsabilité nationale pendant presque 7 ans. Je me souviens particulièrement bien de tous les fonctionnaires alors présents et de leur conscience professionnelle sans égale, tels que Claude R, Evelyne S., Paule S., de Marie-France D-L., Françoise F., Patricia G., Pascale L., Gérard L., Gérard B. et bien d'autres  sans oublier bien sûr,  Bernadette D.,  directrice de l'action sociale et tous les participants au pot de départ ainsi que évidemment, le soir même, du repas "pantagruelique" à Pennafort...etc.

"Bon Vent à Marc " avait titré le lendemain, le journal Var-matin et "BONNE CONTINUATION" nous disait-on sans cesse au restaurant à Pennafort !

Quelle belle soirée !!!

 

2004: La préfecture de région Martinique ensuite, avec les fonctions de DRHMM (directeur des ressources humaines, des moyens et de la modernisation). Je découvre alors la mer des caraïbes avec ses attraits naturels, ses plages, ses couchers de soleils, son Ti-Punch et son rhum vieux, la bière blonde "Lorraine", l'eau gazeuse "Didier", ses hotels, son carnaval, et aussi les antillais (la semaine au travail "c'est prévu, la semaine prochaine", les week ends avec aprés midis dansants et le fameux "sakaroulé"), avec leur gentillesse, leur rythme nonchalant, leurs téléphones portables (!) leurs éternels problèmes d'enfants d'esclaves non reconnus, et leurs revendications constantes d'ultramarins oubliés de la métropole... et qui sont tous, en fait, des enfants gâtés de la République (je parle de tous les fonctionnaires en outre-mer).

Je me souviendrai particulièrement de deux évènements forts en 2005:

1/ le dramatique accident d'avion entre le Vénézuela et la Martinique qui avait meurtri quantité de familles martiniquaises, y compris de fonctionnaires de la préfecture, avec l'organisation d'immenses obsèques, et tout à la fin, les remerciements du président J. Chirac, à l'aéroport du Lamentin.

2/ le forum de l'emploi public, organisé à Schoelcher, avec des interviews et des passages à la TV tous les jours pendant deux semaines précédant le forum.

Résultat: une fréquentation record, un souvenir inoubliable avec le stagiaire de l'ENA (François-Xavier L) et un étonnant et attachant sous préfet de la Trinité.

Je garderai un souvenir tout particulier de Yves D. un grand préfet de la République en outre-mer, Gérald B., Bruno M-J, Claire et Christophe J., Dominique D., ainsi que du village des Trois Ilets, de la "Pointe du bout" et de l'hotel "Bakoua".! 

  

2006: Le retour en métropole, en Lorraine (Haute Lotharingie carolingienne) pour la Zone de Défense-Est à Metz, et pour occuper les fonctions de "DRH" du secrétariat général pour l'administration de la police de la zone de défense-Est (zone qui couvre 18 départements). C'est d'abord, la redécouverte des saisons (oui, en Martinique, j'avais oublié le plaisir des saisons annuelles), du froid d'hiver avec verglas et neige, du printemps avec les fleurs nouvelles, etc, ce fût un retour en métropole telle que je l'avais laissée, mais dans une région plus rigoureuse et sérieuse..!

 

C'est alors, une riche expérience de ressources humaines dans le monde de la police et de l'administration de la police nationale, sur un périmètre recouvrant deux anciens SGAP (ex-zones Est et Centre Est) avec d'innombrables souvenirs de préfets délégués pour la police, de présidence de réunions, de commissions paritaires, de commissions de réforme, de conseils de discipline, d'élections professionnelles nationales, de jurys de concours nationaux et déconcentrés, et aussi l'examen de dossiers individuels, statutaires ou disciplinaires, tous traités avec la sérénité d'une longue expérience RH, acquise au fil des ans et des affectations. Je me souviens bien entendu, des préfets délégués à la défense et à la sécurité successivement en poste à Metz. J'ai même connu en Lorraine, 4 préfets délégués à la sécurité... en seulement cinq ans ! (quelle gestion RH...!) mais aussi d'excellents fonctionnaires avec leur état d'esprit, leur rigueur (presque excessive dans l'Est) et de trés bons collègues directeurs (Louis B. et Bernard B) ainsi que mes principaux et précieux collaborateurs : Muriel L., Mme W, Simone, Brigitte, Tiphaine et Sébastien .

Alors, en 2011, précisément 37 ans après mon entrée en préfecture, c'est l'année choisie pour quitter l'administration !.

 ----

 

 

Cette dernière affectation fut aussi une période de trés beaux voyages avec Laurence.

Il me faut en dire quelques mots :

 

- Les Vosges, l'Alsace (La région de Munster, Colmar, Kaysersberg, les marchés de Noël)

- Paris (déjà bien fait... mais toujours à compléter, à l'occasion)

- Pise-Florence-Sienne (Toscane) (Déjà fait, mais à refaire encore et toujours)

- Amsterdam (Pays Bas) - les jardins du Kukkenfof (Magnifiques en avril-mai)

- Bruxelles-Bruges (Beau voyage au pays de TinTin)

- Djerba (Tunisie) (Hotel thalasso Hasdrubal -le frère d'hannibal-! A refaire si la tunisie se guérit du jihadisme)

- Sud-Ardèche (gorges de l'ardèche, vallon Pont d'arc, Aven Marzal et ... la grotte Chauvet en 2015)

- Le Périgord Noir, l'hotel Plaisance, puis la Vallée et les chateaux de la loire (Excellent, Restaurant Hotel-Plaisance Delibie à Vitrac, Grotte de Lascaux, la Dordogne, puis les chateaux en remontant  la Loire, depuis l'architecture et l'histoire de l'Abbaye de Fontevraux jusqu'à la merveille de Chambord)

- Florence, Rome et Italie (La Ville éternelle, Le Vatican, Magnifique et toujours à refaire)

- Andalousie (Espagne) (Déjà fait mais toujours à refaire)

- République dominicaine (Les Caraïbes, comme on les aime)

- L'Egypte 'Le Must !" avec la Vallée des Rois, la descente du Nil, Assouan, les temples, Karnak, le désert, Abou Simbel, la plateau de Giseh et la Pyramide de Chéops,...)

- Porto (l'océan, la ville et les ouvrages d'Eiffel)

- La Bretagne (Morbilhan, Côtes d'Armor, Finistère, depuis le "Menez hom" où toute la symbolique celte peut s'expliquer par la seule vue, vers l'ouest, du nord au sud...!)

- L'Algarve Portugal (paysages magnifiques, à refaire, et surtout à y revivre si possible)

- Ouest-USA (voyage et séjour extraordinaires, à refaire dans une autre vie, avec mes frères)

- Irlande (Excellent: les irlandais, le Connemara, le rugby et la campagne irlandaise)

- Pologne (Sopot, Gdansk et la mer Baltique, à compléter par Varsovie, Cracovie)

- les grands lacs italiens, puis Venise (toujours et encore Venise, la magnifique)

- Et également, La Bresse-le Hoeneck-La Drôme-La Normandie (Cabourg, les plages d'Omaha et Utah beach, la pointe du hoc, le bocage normand, la basilique de Lisieux, la route du cidre et ... le Pont l'Evêque ) et pour la 1ère fois, Icare était du voyage !


 Il me reste maintenant quelques années pour partager... le plus possible !

Jusqu'a ce que la mort vienne me chercher et me rende, à mon tour, invisible.

 

 

 

 

''La vie ne vaut rien, mais rien ne vaut la vie" 

André Malraux

 

 

 
                                                   

 

 

Abbaye cistercienne de Sénanque