Marc FEREYRE-GOUGNE +++ --Site actualisé en continu-- 14.000 connexions au 15/03/2012 73.000 au 1/01/2017...! + de 30 connexions par jour... Site réalisé avec : www.1and1.fr
Marc FEREYRE-GOUGNE                                                      +++--Site actualisé en continu--14.000 connexions au 15/03/201273.000 au 1/01/2017...!+ de 30 connexions par jour...      Site réalisé avec :www.1and1.fr    

R E L A T I V I S O N S     !...

 

LES CHIFFRES et les NOMBRES,

nous font relativiser les choses ...

 

 

 

Et pourtant elle tourne !

 

(L'homme est bien tout petit):

 

 - La Terre tourne sur elle même en 24 heures, soit à la vitesse de 450 m par seconde au niveau de l'équateur !

En  même temps la terre elle même, tourne autour du soleil, à 30 km par seconde !

Et attention (!) tenez vous bien assis (!) la voie lactée, notre galaxie, tourne dans le vide, à 250 km par seconde ! ! :

Et oui, sans nous en rendre compte, nous nous déplaçons tous dans l'espace, sans aucun effort, à la vitesse continue de 1.600 km/h ...! (c'est le déplacement de 40.000 kms de la circonférence terrestre en 24 h). Or, 1.600 Km/h c'est...444 m par seconde (A chaque clignement des yeux, nous avançons de 444 mètres !) et ce déplacement de la terre que nous ne ressentons pas, se passe en même temps 1/ que le mouvement de la terre autour du soleil... à 30 km/seconde et 2/ que le déplacement de la galaxie (la voie lactée) autour de son centre à...  250 km/seconde !

Nous subissons tous, un triple mouvement de déplacement en tourbillon, et sans en avoir la moindre conscience !!!

Comment ne pas avoir mal à la tête, en prenant conscience de tout cela ?

 

CONCLUSION :

L'homme n'est rien d'autre qu'un petit nuage de poussières carbonnées en mouvement continu et qui peut en avoir conscience, sans influencer le moins du monde, le mouvement global de l'univers...

Nous voilà bien peu de choses ! Relativisons modestement...

 

Le bon conseil :  le fait de penser, de temps en temps, aux mouvements simultanés de notre corps, de notre planète et de notre galaxie, permet de relativiser bien des problèmes de la vie courante...

Pensez y et vous verrez, l'effet sera immédiat !

 

 

.--------------------

 

 

Oui, la mer monte toujours !... :

 

 

- la mer monte (en moyenne de 1 mm par an depuis 11.000 ans)

- oui, le climat de la terre se modifie sur des périodes alternées de 13.000 ans :

 

Depuis que l'homme (l'homosapiens-sapiens : notre aïeul le plus ancien) décorait les grottes de Lascaux (Dordogne), et encore avant, de Chauvet (Ardèche) ou Cosquer (Var-Bouches du Rhône) : plus de 1000 générations se sont succédées...

 

Réfléchissons, il y a 28.000 ans (datation de la grotte Cosquer) le niveau de la méditerrannée était plus bas qu'aujourd'hui (l'accès à la grotte était à sec. Or il est aujourd'hui à - 37 m par rapport au niveau de la mer). Depuis cette époque le niveau des océans et des mers a donc monté de 37 m, et en réalité, cette augmentation a varié, plus ou moins régulièrement.

D'après les scientifiques, la hausse moyenne des océans "parait" de 1 mm par an depuis 11.000 ans -fin de la dernière glaciation- si cette hausse avait été régulière, mais ce ne fut pas le cas.

En réalité, cette hausse des eaux est fonction d'une part, des glaciations et d'autre part, des accidents climatiques majeurs.

Les glaciations, elles, sont assez périodiques d'après l'étude des carottes de glace extraites du pôle nord. Elles pourraient donc correspondre, sur le long terme, au changement du climat de la planète qui est lié au lent déplacement de l'axe de rotation de la terre par rapport à l'écliptique (= mouvement circulaire de l'axe d'une toupie en rotation). Cf: Il s'agit de la précession des équinoxes déjà constatée et mesurée par Hipparque de Nicée en 130 avant J.C..

En effet, l'axe (Nord Sud) de rotation de la terre effectue, lui même en 26.000 ans, une rotation par rapport à l'axe de l'écliptique. De ce fait, les températures moyennes des deux hémisphères sont petit à petit accentuées avec, tous les 13.000 ans, des pics de hausse (ou de basse) température. La fonte progressive des calottes glaciaires sur la période de 13.000 ans fait que le niveau des eaux monte chaque année (comme c'est le cas à l'époque où nous vivons et cela, depuis plusieurs milliers d'années) puis, le phénomène de glaciation reprendra et le niveau des eaux redescendra pendant encore pendant 13.000 ans, et ainsi de suite...

 

La COP 21 constatera en 2015, que nous subissons bien un réchauffement de la température et que l'activité humaine accélère la vitesse de ce réchauffement.!

C'est vrai sans aucun doute, mais ?

 

''Oui mais'', car certains demeurent persuadés (et j'en fait partie) que s'il n'y avait personne sur la terre, le réchauffement aurait quand même été là, en raison du lent mouvement de l'axe de rotation de la terre par rapport à l'écliptique qui nous rapproche, puis nous éloigne du soleil, sur des périodes de 13.000 ans !!!

Avec ou sans l'homme, le réchauffement de l'atmosphère serait inévitablement constaté, peut être plus lentement, mais assurément !

(La communauté scientifique s'accorde sur le fait que la fonte de la calotte glaciaire des deux pôles, entrainerait aujourd'hui, une hausse du niveau des eaux des océans de 67 m ! -Cf: IFREMER-).

 

Concrètement et pour nous le prouver, l'alternance d'inondations puis de périodes sèches, tous les 13.000 ans, se voit bien encore sur les zones littorales, par l'alternance assez régulière de couches de calcaire et de marne, dans la composition des sols.

 

(En remontant la vallée de la Drôme, de Crest à Die et également près de Bourdeaux, il est possible et c'est une chance, de voir très nettement et à plusieurs endroits, l'alternance régulière des couches de calcaire et de marne qui ont été formées, en surface pour le calcaire et sous l'eau pour les marnes, par les inondations et sécheresses des zones littorales tous les 13.000 ans).

 

Mais, bien avant la révolution industrielle des XIX ème et XX ème siécles, et même avant que l'humanité peuple notre planète, la rotation de la terre était quasiment la même et, tous les 13.000 ans, l'axe de rotation se rapprochait puis s'éloignait du soleil.

L'activité humaine accélère bien le phénoméne du réchauffement, mais ce n'est pas seulement en changeant nos comportements individuels que ce puissant et irréversible phénoméne physique naturel de réchauffement, puis de refroidissement planétaire, changera .... Désolé !  

 

Cela étant, tout ce qui peut être fait pour ralentir les effets terribles de la montée irréversible du niveau des océans est salutaire, même temporairement ! 

Voilà des chiffres et nombres qui font réfléchir,  n'est ce pas ?

 

 

========================

 

 

Une dernîère curiosité chiffrée à méditer:

La voie lactée, notre galaxie, comprend environ 150 milliards d'étoiles (= de soleils) !....

Le cerveau de l'humain, comprend entre 80 et 100 milliards de neurones (= cellules nerveuses)...

Le raprochement de ces quantités comparables pourrait laisser naître bien des hypothèses, n'est ce pas ? J'en ai plusieurs à développer....

Avant que je ne rejoigne le néant à mon tour...

 

 

 

========================

 

 

 

 

- Les prix aussi évoluent aussi , mais toujours à la hausse;

ils doublent presque, tous les 10 ans !

 

 En 1960 : 

- la baguette de pain valait 0,44 F (soit 0,07 euro)

- La place de cinéma valait 1,86 F (soit : 0,28 euro) !

(Claude, mon frère ainé avait 5 F pour son dimanche. Avec cette somme, il pouvait s'acheter une place de cinéma et... quelques sachets de bonbons !)

- le timbre valait 0,25 F (soit 0,05 euro)

 

En 1968 :

- la baguette de pain valait : 60 cts  (0,10 euro) chez M. Paturel ou M. Chaix

- le litre de lait valait : 1,03 F (0,15 euro) chez M. Gros à l'Economique -montée du pont

- la salade valait 1,50 F au marché (0, 40 euro)

- le repas de midi, chez la mamie, valait : 8 F (soit 1,30 euros...)



 En 1980:

- La baguette de pain valait 1,67 F (soit 0,25 euro)

- la place de cinéma valait 4,80 F (soit 0,73 euro)

- le timbre valait 1,40 F (soit 0,21 euro)

 

En 2000:

- la baguette valait 4 F (soit 0,61 euro)

- la place de cinéma valait 61 F (9,30 euros)

- Le timbre valait 3 F (0,45 euro)

 

En 2010:

- La baguette de pain valait 0,86 euro

- la place de cinéma valait 10,10 euros

- Le timbre valait 0,58 euro

 

 

 

 

 

 

---------------------------------------------------------------